Tapez pour rechercher

RDC: Le FCC accuse Joseph Kabila.

RDC: Le FCC accuse Joseph Kabila.

Partager

Le Front commun pour le Congo (FCC), la coalition dirigée par Joseph Kabila, a rendu publiques les « vraies » raisons de son échec à la présidentielle de décembre 2018. Une autocritique dans laquelle la mauvaise gestion du pays sous le règne de l’ex-chef de l’État est pointée comme ayant favorisé la défaite d’Emmanuel Ramazani Shadary. 

Trahisons, désignation tardive du candidat, répartition inéquitable de fonds et matériels de campagne, égocentrisme et guerre des chefs… À Kingakati, dans la banlieue de Kinshasa, la coalition Front commun pour le Congo (FCC), dirigée par l’ancien président Joseph Kabila, a dévoilé lundi les recommandations de sa première retraite politique, tenue fin novembre à Mbuela Lodge, à Kisantu, dans la province du (Kongo-Central).

Ces travaux avaient notamment pour mission d’évaluer la marche de l’alliance pro-Kabila, une année après sa création, mais aussi d’analyser les causes de sa défaite à la présidentielle de décembre 2018

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EnglishFrench