Tapez pour rechercher

Les USA diluent la petite part d’aide française à la RDC.

Les USA diluent la petite part d’aide française à la RDC.

Partager

Les États-Unis ont annoncé jeudi à Kinshasa l’octroi d’une aide de 600 millions de dollars à la République démocratique du Congo d’ici 2022, pour consolider la transition politique en cours depuis l’investiture du nouveau président Félix Tshisekedi en janvier. La France, elle, renforce son partenariat anti-Ebola.

« Le gouvernement américain soutient le programme de changement du président Tshisekedi », a déclaré l’ambassadeur des États-Unis en RDC Mike Hammer, cité dans le communiqué de l’ambassade annonçant l’accord de coopération.

« Le nouveau financement appuiera les activités de développement liées à l’éducation, à la croissance économique, à la santé, à la lutte contre la corruption et à la bonne gouvernance, à la protection de l’environnement et à l’aide humanitaire », détaille le communiqué.

Cet accord a été signé par le directeur de l’USAID, Paul Sabatine, et le ministre congolais de la Coopération internationale, Pépin-Guillaume Manjolo Buakila, « porte l’aide américaine dans ces secteurs à 1,25 milliards de dollars depuis 2015 », ajoute le communiqué.

Pour sa part, la France a annoncé jeudi également qu’elle souhaitait renforcer ses « efforts conjoints » avec la RDC dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola en cours dans l’est du pays. Une « feuille de route franco-congolaise » a prévu trois priorités : « une réponse humanitaire d’urgence », « un renforcement du partenariat scientifique », et « des actions de développement pour renforcer le système de santé congolais à moyen et long terme », indique le communiqué du quai d’Orsay.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EnglishFrench