Tapez pour rechercher

Koffi Olomidé porte plainte contre les agents de l’orde qui l’ont humilié et brutalisé

Koffi Olomidé porte plainte contre les agents de l’orde qui l’ont humilié et brutalisé

Partager

Interpelé brutalement hier dans la mâtiné par les éléments de la police nationale congolaise, L’avocat de Koffi Olomide a officiellement déposé une plainte ce jeudi 26 septembre au parquet près la Cour de cassation contre les agents de l’ordre qui ont interpellé avec une “brutalité d’une cruauté rare” le chanteur congolais.

” Je viens de déposer la plainte Contre les agents qui lui ont fait subir les violences “, a affirmé Me Tony Mwaba, avocat de Koffi Olomide. 

Si le chanteur a été interpellé, c’est parce que, selon cette commission, Koffi Olomide est un « récidiviste » qui a fait preuve d’« incivisme » en refusant de répondre à ses multiples « invitations », ses injonctions et de se soumettre à la censure.

Parmi les chansons censurées, il y en a une particulièrement populaire : « La femme de quelqu’un ».

Ce titre chanté avec le rappeur français Singuila et le clip vidéo qui lui est associé, racontent l’histoire d’un chanteur jaloux de voir son ex-femme épouser un haut responsable politique.

Dans l’entourage de l’artiste l’on s’étonne d’une censure plusieurs mois après voir plus d’une année pour d’autres titres, après  la sortie des tubes, alors que la censure ne se fait qu’à la sortie. 

Koffi Olomidé a dénoncé le week-end dernier, les “abus de pouvoir”, en affirmant que cette commission de censure “n’a pas sa raison d’exister dans un Etat démocratique”.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EnglishFrench