Tapez pour rechercher

Gabon : L’état de santé du président gabonais Ali Bongo fait toujours polémique,dans la presse et devant la justice.

Gabon : L’état de santé du président gabonais Ali Bongo fait toujours polémique,dans la presse et devant la justice.

Partager

Lundi dernier une demande d’expertise médicale visant le président Ali Bongo initié par la présidente de la Cour d’appel de Libreville, a été suspendue.

Au Gabon, il n’est pas aisé d’évoquer l’état de santé d’Ali Bongo au risque de susciter l’ire de la Haute autorité de la communication (HAC). Même les médias internationaux sont concernés. Jeudi 22 août, l’autorité de régulation des médias a suspendu pour deux mois l’accréditation du correspondant de Radio France Internationale (RFI), Yves-Laurent Goma, jugeant “mensonger” un reportage publié samedi 17 août sur le site internet de la radio française qui mettait en cause, selon elle, “l’intégrité physique” du chef de l’État gabonais.

Dans son reportage relatant la cérémonie de la Fête de l’indépendance à Libreville, le 17 août dernier, Yves-Laurent Goma écrit notamment : “Le président de la République ne s’est à aucun moment levé comme autrefois pour saluer les troupes de l’armée”. La HAC a aussitôt dénoncé des “informations inexactes avec insinuation malveillante (…)”. Le président, “conformément aux directives du protocole d’État, s’est levé chaque fois que nécessaire”, poursuit le texte de la décision.

Sur les vidéos faites du défilé militaire, on voit le président gabonais saluer la foule depuis un véhicule militaire. Il s’arrête ensuite pour écouter l’hymne national mais ne passe pas en revue les troupes. La veille, des caméras de médias internationaux l’avaient filmé lors d’une cérémonie commémorative à Libreville, marchant sur un tapis rouge à l’aide d’une canne et traînant son pied droit.

Ali Bongo faisait sa première apparition publique depuis son accident vasculaire cérébral (AVC), survenu en octobre 2018 à Ryad, en Arabie saoudite, où il devait participer à un forum économique sur l’investissement.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EnglishFrench