Tapez pour rechercher

CONGO-BRA:Denis christel sassou nguesso accusé par une Ong de détournement de fonds.

Partager

Denis Christel Sassou Nguesso, fils du président congolais, a détourné en 2014 des millions de dollars des caisses de son pays grâce à un complexe montage financier. Selon l’ONG britannique anticorruption Global Witness.

La famille Sassou Nguesso, qui dirige le Congo-Brazzaville presque sans discontinuité depuis 1979, est visée par de nouvelles accusations de détournement de fonds publics. L’ONG britannique Global Witness, spécialisée dans la lutte contre le pillage des ressources naturelles, affirme dans un rapport publié mardi 6 aoûtque Denis Christel Sassou Nguesso, fils du président et patriarche Denis Sassou Nguesso, “aurait vraisemblablement extorqué plus de 50 millions de dollars (44,5 millions d’euros) au Trésor congolais, en mettant en place une structure d’entreprise complexe et opaque dans plusieurs pays”.

Sur plus d’un an et avec le concours de plusieurs sources, Global Witness a retracé le cheminement de l’argent depuis les caisses du pays – troisième producteur de pétrole d’Afrique subsaharienne –, jusqu’à des sociétés écrans possédées par Denis Christel Sassou Nguesso, par ailleurs député de la ville d’Oyo. “Nous disposons de preuves concrètes tels que des relevés de banque et des documents secrets d’entreprises qui indiquent le passage de l’argent du Trésor congolais à Denis Christel Sassou Nguesso”, affirme à France 24 Mariana Abreu, chargée de campagne de Global Witness à l’origine de l’enquête.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EnglishFrench